Plusieurs options de recherche
Nous recherchons dans plus de 100 boutiques pour votre meilleure offre - s’il vous plaît attendre…
- Frais de port à France (modifier À CHE, CHE, GBR, USA, ITA, ESP, BEL, ROU, DZA, MAR, TUN, LBN, MLI, BFA, NER, CIV, MDG, COD, DEU, CHE)
Créer un préréglage

Tous les livres de 9782955110706 - comparer chaque offre

9782955110706 - Bernard Boudeau: Hateya: Et si le "Marteau des sorcières" ne les avait pas toutes écrasées (La clé des ombres t. 1) - Livre
1
Bernard Boudeau (?):

Hateya: Et si le "Marteau des sorcières" ne les avait pas toutes écrasées (La clé des ombres t. 1) (2015) (?)

Livraison à partir de : FranceNouveau livreeBook, livre électronique, livre numériqueproduit pour le téléchargement numérique

ISBN: 9782955110706 (?) ou 2955110701, en français, 492 pages, Nouveau, ebook, Téléchargement numérique

ebook à télécharger, Livraison gratuite.
Du vendeur/antiquaire
ENTRE GENEALOGIE ET MALEFICES, UN THRILLER HALETANT Rêve ou réalité ?...Olivia, habite un immeuble en brique situé derrière Allan Garden, un quartier sans histoire. Depuis quelques jours, elle voit se révéler, progressivement, et sans qu’elle n’y comprenne rien, de mystérieux pouvoirs.Elle rêve sa mort.Elle parle aux animaux.Elle guérit les blessures.Elle lit les pensées de ses semblables.Depuis quelques jours des loups-garous et des zombies sont à sa poursuite.Elle se croit folle. Peut-être a-t-elle raison ? Peut-être pas ?À qui en parler ?AVIS DES LECTEURS Un véritable "page turner", le livre m'a aspiré. / A savourer sans modération ! / Charmée par le style de l'auteur, par l'action qui ne faiblit pas / Un livre envoutant, je le recommande à tous les amateurs de thrillers, fantastiques ou pas. / A découvrir de toute urgence / On le commence, on ne le lache plus ! et on attaque le tome 2 ... / A conseiller vivement.EXTRAIT… Elle s’aida d’un arbre pour enjamber la petite clôture, une jambe, puis l’autre. Elle se laissa glisser en souplesse. Pourtant, en arrivant sur le bas côté, elle se tordit légèrement la cheville, les pierres disjointes probablement ! Elle grimaça, reprit sa course. Ce n’était plus l’herbe jaune du fossé, c’était le béton brûlant du trottoir. Comme si ça ne suffisait pas au soleil d’écraser la ville de sa hauteur, il se servait des murs, des dalles pour amplifier sa lumière, sa chaleur.Un four, elle courait dans un four, la transpiration marquait ses vêtements. Elle ne portait qu’un body, le tee-shirt, elle aurait voulu le prendre, mais elle n’avait pas eu le temps de l’attraper. Elle était partie avec ce qu’elle avait sur elle. Le body, le jean, qu’elle avait enfilé à la hâte, rien d’autre, pas d’argent, pas de papier. Rien ! Même pas ses chaussures.Rien qui puisse lui dire qui elle était. La seule chose dont elle se souvenait c’était l’urgence, le danger. Tout le reste elle l’avait oublié, son nom, le nom de la ville, de la rue, qui elle était, ce qu’elle faisait, elle ne s’en rappelait plus. Une seule certitude, un seul impératif, fuir. Partir, s’en aller, une question de vie ou de mort.Elle courait, longeant l’immeuble en brique, la clôture en grillage, elle courait. Elle avait du souffle, une bonne allonge. Elle devait avoir l’habitude de faire de l’exercice, son allure était celle d’une sportive.Bleeker Street, sa rue, elle ne fit pas attention, les noms des voies ne lui importaient plus. Elle tourna à l’angle, une église, déboucha dans l’avenue, des rails, un tramway arrivait, s’arrêtait le long du quai. Un tram, plus vite, plus rapide, et puis échapper à la chaleur des dalles en béton qui lui brûlaient les pieds. Elle doubla la file qui attendait, s’engouffra par la porte ouverte. Elle ne prêta pas attention aux remarques des voyageurs.L’AUTEURBernard Boudeau un auteur étonnant / Jean Michel / BabelioBernard Boudeau (est) un "touche à tout" (...) C'est ce parcours atypique qui a nourri sa pensée et son écriture (...) C'est dans l'encre la plus noire qu'il continue de plonger sa plume pour nous dépeindre le côté obscur des hommes / Patricia Hannouz - Radio 16 "Des livres et nous"Un auteur plusieurs fois récompensé :Méfie-toi d'Assia :L’avis de la Griffe Noire : ... un polar qui déménage et qui a emballé nos lecteurs férus de romans noirs bien énervés!!! Un coup de cœur unanime!!!Prix du Jury 2010 - Festival du livre d'Île-de-France MennecyFestival plume de glace 2011 - Serre Chevalier (3ème Prix)Les mâchoires du passé :Prix du roman policier 2013 - RambouilletLe Cercle d’argentPrix Anguille sous Roche 2014 - Saillans , Format Kindle, Format: Ebook Kindle, Groupe de produits: eBooks, Publié: 2015-01-12, Date de sortie: 2015-01-12, Vente de rang: 78119
Numéro de commande de plate-forme Amazon.fr: B00S70EN1W
Mots-clés: Crime et enquête, Suspense, Thrillers d'espionnage, Thrillers financiers, Thrillers judiciaires, Thrillers médico-scientifiques, Livres, Romans policiers et polars, Supernaturel, Science-Fiction, Boutique Kindle, Ebooks Kindle, Policier et Suspense, SF, fantasy et horreur, Science-fiction, Post-apocalyptique
Données de 14-02-2018 08:39h
ISBN (notations alternatives): 2-9551107-0-1, 978-2-9551107-0-6

9782955110706

Trouver tous les livres disponibles pour votre numéro d’ISBN 9782955110706 comparer les prix rapidement et facilement et commandez immédiatement.

Disponibles livres rares, de livres d’occasion et de livres de seconde main du titre "Hateya: Et si le "Marteau des sorcières" ne les avait pas toutes écrasées (La clé des ombres t. 1)" De Bernard Boudeau sont complètement répertoriés.

Livres à proximité

>> pour les Archives